Lettre d’information n°59 – mars 2016

MdSFace à la barbarie, il n’y a qu’une réponse: une Europe solidaire et déterminée

 

Hier, à Bruxelles c’est l’Europe qui a été touchée en son coeur.

Une fois de plus, ces attentats barbares ont fait de très nombreuses victimes.

C’est d’abord à ces victimes que je veux penser, à elles, à leurs familles, à leurs proches. Je veux dire ici toute notre compassion à l’égard de tous ceux qui sont touchés, et toute notre solidarité avec le peuple belge.

Ce qui s’est passé nous rappelle cruellement, si besoin était, que la menace n’a jamais cessé, qu’elle est toujours là, qu’il va falloir apprendre à vivre avec.

Les temps dans lesquels nous sommes exigent que nous soyons à la hauteur.

Ils exigent une détermination et une volonté à toute épreuve des responsables publics.

Plus que jamais, l’unité de l’Europe est requise.

Nous ne ferons face à la menace qu’ensemble.

Il n’y a pas d’autre chemin que celui-là.

La coopération entre États européens est absolument vitale en matière de sécurité intérieure. L’échange en temps réel d’informations, la collaboration entre nos services de renseignements, le renforcement d’Europol, la transmission au fichier central européen de la liste de toutes les personnes suspectées de terrorisme, la mise en place d’un fichier européen des combattants étrangers, la mise en œuvre d’un vrai PNR européen, la surveillance et le contrôle de nos frontières extérieures, sont autant de mesures de nature à optimiser notre réponse en terme de sécurité intérieure.

En termes de sécurité extérieure, nous savons combien il est urgent de faire émerger une défense commune européenne, avec ceux des pays européens volontaires pour démultiplier notre capacité à agir sur les terrains d’opérations extérieures.

Mais nous savons tous qu’il est au moins aussi urgent et essentiel d’exprimer une volonté commune en matière de politique étrangère, de travailler inlassablement à créer les conditions d’une solution politique, d’un plan de paix crédible en Syrie, pour stabiliser le pays, et donc isoler, éradiquer, le fanatisme totalitaire qui ne prospère que sur le chaos.

Face à la barbarie, il n’y a qu’une réponse. Nous serons forts, car nous serons unis et solidaires.

Aujourd’hui, nous sommes tous Bruxellois.

Signature Marielle De Sarnez

Retrouvez toutes les lettres d’information de Marielle de Sarnez, députée européenne d’Ile de France et présidente de la délégation du Mouvement Démocrate au Parlement européen.
Inscrivez-vous à la newsletter !

 

Lettre d'information n°61 - mai 2016

Edito

La liberté de circulation des travailleurs ne doit pas conduire au dumping social Les dix Etats membres d’Europe centrale et orientale ainsi que le Danemark ont engagé une procédure dite d’alerte précoce, au titre du contrôle de subsidiarité,  pour contester la récente proposition de la Commission européenne de réformer la directive controversée sur le détachement […]

Lire la suite